theatre-contemporain.net artcena.fr

Photo de Jean-Pierre Texier

Jean-Pierre Texier

France

Suivre aussi Jean-Pierre Texier sur :

Présentation

En janvier 2020, j'ai fondé la Compagnie élément 139 avec mon épouse, Anne TEXIER, après de multiples incursions dans l’univers du théâtre (depuis Cinq Légendes oratorio laïque créé en 2001 en passant par l’écriture / l’interprétation de pièces contemporaines ou encore l’animation d’ateliers de création théâtrale).

La compagnie réunit des passionnés (comédiens, musiciens, danseurs) aux aspirations et aux parcours différents mais complémentaires, qui se reconnaissent dans l’ambition de « faire bouger les lignes ».

Aspiration
A nos yeux, le théâtre évoque le laboratoire et non la chaîne de production. Le spectateur n'est pas un consommateur mais un explorateur avide de collision avec l'intrigue, l’incertitude, l'inconnu. Ainsi, le théâtre que nous aimons - et qu’à notre tour nous ambitionnons de servir - s’affirme dans le credo suivant : ce qui nous intéresse dans le théâtre c'est l’humain et l’humain est ce qui intéresse le théâtre.`

Vocation
Nous proposons des spectacles et des animations culturelles dans des espaces où le théâtre n'est pas nécessairement coutumier. Nous recherchons non pas un public aguerri, mais un public soucieux de découvertes. A l’issue des représentations nous aimons débattre avec les spectateurs et favoriser ainsi un temps d’échange enrichissant.

Pourquoi Élément 139 ?
Au collège, les professeurs de sciences nous ont familiarisé avec le tableau périodique des éléments. On se souvient que le « premier de la classe » est l’atome d’hydrogène, atome composé d’un proton et d’un électron. A mesure que l’on progresse dans cette classification, on s’approche d’une valeur à partir de laquelle les atomes deviennent extrêmement instables. L’élément 139 est considéré comme un atome si fugace qu’il constitue, à l’échelle atomique, une limite à la fois théorique et empirique. Cela donne "matière à réflexion" et permet de formuler la question suivante : le théâtre constitue-t-il, d'emblée et aujourd'hui encore, l'ultime observatoire du monde ?

imprimer en PDF - Télécharger en PDF

Ces fonctionnalités sont réservées aux abonnés
Déjà abonné, Je me connecte Voir un exemple Je m'abonne

Ces documents sont à votre disposition pour un usage privé.
Si vous souhaitez utiliser des contenus, vous devez prendre contact avec la structure ou l'auteur qui a mis à disposition le document pour en vérifier les conditions d'utilisation.