theatre-contemporain.net artcena.fr

Photo de Catherine Marnas

Catherine Marnas

France

Voir aussi : éstba (Bordeaux)

Suivre aussi Catherine Marnas sur :

Dernières critiques

Image de Herculine Barbin : archéologie d'une révolution

Le journal d'Armelle Heliot

mardi 22 novembre 2022

Herculine Barbin, personnage tragique

Par Armelle Heliot

Catherine Marnas signe un beau spectacle, porté par le jeu de Yuming Hey et Nicolas Martel et une équipe artistique très inspirée. Elle sous-titre ce travail « archéologie d’une révolution », mais c’est la solitude qui bouleverse. Un espace blanc. Le sentiment d’un mur de nuages pommelés qui descendent en cascade, roulent, des déclinaisons de blancs, de…...

Lire l'article sur Le journal d'Armelle Heliot

Image de Herculine Barbin : archéologie d'une révolution

Les Echos

vendredi 18 novembre 2022

Yuming Hey, magnifique Herculine

Par Philippe Chevilley

Au Théâtre 14, le jeune acteur incarne superbement le personnage intersexe d'Herculine Barbin qui consigna son calvaire dans ses mémoires avant de se suicider en 1868. Collant au texte, redécouvert par Michel Foucault dans les années 1970, la metteure en scène Catherine Marnas orchestre un spectacle sensible, qui questionne le genre avec subtilité....

Lire l'article sur Les Echos

Image de Herculine Barbin : archéologie d'une révolution

Mediapart

mercredi 16 novembre 2022

Herculine, Alexina, Camille, Abel Barbin, d’un sexe l’autre

Par Jean-Pierre Thibaudat

Catherine Marnas met finement en scène le journal d’Herculine Barbin exhumé des archives et édité en 1978 par Michel Foucault dans une éphémère collection titrée « les vies parallèles », ouvrage réé…...

Lire l'article sur Mediapart

Image de Herculine Barbin : archéologie d'une révolution

Télérama

mardi 15 novembre 2022

« Avons-nous vraiment besoin d’un vrai sexe ? »

Par Joëlle Gayot

« Avons-nous vraiment besoin d’un vrai sexe ? » s’interrogeait le philosophe Michel Foucault, auteur de la préface qui introduit le récit édifiant d’Herculine Barbin, hermaphrodite que la médecine et...

Lire l'article sur Télérama

Image de Pour que les vents se lèvent

I/O Gazette

dimanche 16 octobre 2022

Et une tempête se leva...

Par Auguste Poulon

On ne cesse de vouloir, au théâtre, interroger les mythes antiques à la lumière de notre présent. On proclame, parfois de manière péremptoire, qu’il ne sert à rien de s’entêter à vouloir mettre en scène des pièces anciennes éloignées de nous, quand les guerres fratricides envahissent l’actualité. Il serait facile de retourner ces remarques comme......

Lire l'article sur I/O Gazette

Image de Pour que les vents se lèvent

Sceneweb

vendredi 07 octobre 2022

Douze comédiens français et portugais portent la plus ancienne des tragédies antique

Par Igor Hansen Love

Au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, la directrice du CDN Catherine Marnas et le Portugais Nuno Cardoso mettent en scène L’Orestie, revisitée par Gurshad Shaheman. Les Atrides deviennent nos contemporains, et l’on n’y comprend plus rien....

Lire l'article sur Sceneweb

Image de Pour que les vents se lèvent

Les Trois coups

jeudi 06 octobre 2022

« L’Orestie », tragédie universelle

Par Léna Martinelli

Comment appeler à la lutte contre la barbarie ? Gurshad Shaheman prône la réparation plutôt que la vengeance en faisant résonner les enjeux de conflits actuels dans une réécriture de la plus ancienne des tragédies. Une « Orestie » originale, servie par une distribution à la dimension internationale, ainsi que par une mise en scène inspirée de Catherine Marnas et Nuno Cardoso. Un ambitieux projet labellisé dans le...

Lire l'article sur Les Trois coups

Image de Pour que les vents se lèvent

Libération

jeudi 06 octobre 2022

Gurshad Shaheman, au queer de l’Iran

Par Eve Beauvallet

Arrivé en France à 10 ans, l’auteur et performer retrace quarante ans d’histoire des femmes iraniennes et de lutte contre le patriarcat avec sa mère et ses deux tantes....

Lire l'article sur Libération

Image de Pour que les vents se lèvent

Rue89Bordeaux

mercredi 05 octobre 2022

"Pour que les vents se lèvent" et sonnent l'heure de la révolte

Par Walid Salem

Catherine Marnas et Nuno Cardoso, respectivement directrice du TnBA et directeur du théâtre national de Porto, présentent dans le cadre du Festival des arts de Bordeaux Métropole (FAB), une réécriture de la trilogie dramatique L’Orestie par l’auteur d’origine iranienne Gurshad Shaheman. Jusqu’au 8 octobre à Bordeaux....

Lire l'article sur Rue89Bordeaux

Image de Pour que les vents se lèvent

L'Œil d'Olivier

mercredi 05 octobre 2022

Au TnBA, l’Orestie fait sa révolution au temps présent

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Dans le cadre de la saison France-Portugal, Catherine Marnas et Nuno Cardoso, directeur du Teatro Nacional São João de Porto, portent au plateau une autre tragédie des Atrides, celle des victimes, des perdants....

Lire l'article sur L'Œil d'Olivier